Cliquez ici pour encourager Patrick et Didier !

Pour connaître le classement, c'est par là !

  Edition 2017

Galerie photos...

 
Galerie photos  
Le 14 Janvier 2017 – Saint Louis/Dakar
Etape 260 km
Spéciale 22 km

Départ très tôt ce matin de St Louis pour rallier le départ de l’ultime spéciale mythique du lac rose.
Même si elle ne compte pas au classement, Les concurrents profitent à fond des derniers vingt km de plage.

Le classement final sur 34 voitures et camions restants encore en course :
Buggy 205
Scratch >> 13ème
Voiture >> 9ème
Classe deux roues motrices Diesel >> 1er

Patrick >> voilà, c’est terminé, au final, nous avons fait un bon rallye Africa Race, avec cette année un plateau qui a encore progressé en qualité, beaucoup de prétendants au podium, un favori évidemment, le Russe Vasilyev avec sa Mini, une douzaine de voitures se disputaient le reste du podium, sans parler de la performance des camions cette année, ils sont quatre dans le top 10.
Pour nous, une première semaine au Maroc sérieuse ou le problème de fuite d’huile moteur nous a pénalisé. Nous avons bien attaqué dans le sable de Mauritanie en deuxième partie, mais plusieurs crevaisons et un problème de navigation ne nous ont pas permis de revenir.
La motorisation Mercedes a montré encore tout son potentiel dans cette course et notre Tarek est toujours compétitif, mais les autres buggys essence ont beaucoup progressé cette année.

Une pensée pour Yves et Jean qui nous ont quittés en Mauritanie suite à la casse de leur moteur.

Un grand merci à notre équipe de mécanos Olivier, Quentin et David, qui ont bien assuré sur la voiture pour ce rallye.
Merci également à Didier, mon copilote, toujours présent et qui n’a rien lâché malgré les aléas de la course.

Merci pour votre soutien.
A la prochaine course

Amitiés.

Le Team

Le 13 janvier 2017 – Akjoujt/Saint Louis
Etape 546 km
Spéciale 208 km

Ultime spéciale en Mauritanie, plutôt facile, avec un franchissement dès le début et 140km de piste très roulante.
Malheureusement un vent de sable s’est levé ce matin et la visibilité réduite à 200 mètres.

Patrick >> un départ dans le brouillard, difficile de lire la piste, nous avons décidé d’être prudent sur cette courte spéciale, au premier passage de dunes, un 4X4 du médical était ensablé à travers le passage, nous obligeant à passer un peu plus large pour l’éviter, ensablement, quelques plaques et on est reparti, plus loin au CP1, notre moyeux tournant de gonflage reste bloqué, changement de roue et on a pu terminer sur la portion rapide sans autres incidents.
La course n’est jamais terminée, tant que le drapeau à damier n’est pas passé...
Une longue liaison pour retrouver le Sénégal ce soir.

A demain

Le Team

Le 12 janvier 2017 – Akjoujt/Akjoujt
Etape 482 km
Spéciale 423 km

Etape de référence de l’Africa, au niveau des difficultés mais aussi de la beauté des paysages traversés.
Patrick, encore une étape pour notre buggy, départ sur pistes rapides, avec quelques pièges sous forme de barres rocheuses à éviter.
Après avoir passé un cordon de dunes, on arrive sur la vallée blanche que l’on contourne pour trouver une piste ensablée qui nous mène à la magnifique passe de Tifoujar, accessible par un canyon de sable avec une montée finale d’enfer. C’est le moment qu’a choisi mon co-pilote Didier pour se tromper de cap en suivant d’autres traces, bilan 11,3 km dans un sens et la même chose dans l’autre en petite vitesse puisque nous sommes sur des pistes très empierrées. Il n’y a pas eu que nous mais bon, 45mn de perdues.
Nous reprenons donc la bonne direction sur un plateau rocheux qu’on traverse sur une piste façon trial. Le risque de déchirer un pneu est au maximum.
Nous redescendons dans un oued magnifiquement ensablé et passons plusieurs cordons de dunes, sur l’un d’entre eux nous perdons un peu de temps en évitant un gros bloc de rocher.
Puis on retrouve les pistes rapides ou le buggy est à fond jusqu’à l’arrivée.

Beaucoup de casse encore sur cette étape, on progresse dans le classement par élimination.

A demain pour la der en Mauritanie.

Le Team

Le 11 janvier 2017 - Azougui/Akjoujt
Etape 465 km
Spéciale 391 km

Etape avec la première partie difficile dans les dunes et rapide dans la seconde.
On fait un tour au nord-est d’Atar pour revenir à travers un paysage de sable jusqu’au bivouac de la veille, et continuer sur Akjoujt en repassant la passe d’Azougui.

Patrick, normalement étape pour nous, avec une première partie bien copieuse en dunes et herbe à chameaux, idéal pour notre buggy. En réalité, on commence par tordre une jante sur une pierre ensablée, on change la roue, on aborde les dunes sereinement, quelques voitures galèrent autour de nous, au km150, à la sortie du sable, on se retrouve bloqué, l’avant sur une herbe à chameaux et l’arrière sur la dune qu’on vient de franchir. Heureusement le monticule à passer n’est pas très haut et on s’en sort avec quelques coups de vérins et plaques. Enfin je m’en sors tout seul car Didier s’est posté en haut de la dune pour faire la circulation, ça évite de prendre un concurrent sur le dos.

Sortie du sable et pistes rapides jusqu’à l’arrivée, mais danger maxi pour les crevaisons, et bien c’est pour nous à 50 km de l’arrivée, encore un changement de roue, on commence à devenir bon dans cette manœuvre. Maintenant il faut rouler cool, plus de joker en cas de crevaison.

Bien arrivé finalement, un peu frustré quand même.

A demain

Le Team

Le 10 janvier 2017 – Tiwilit/Azougui
Etape 453 km
Spéciale 425 km

Des nouvelles d’Yves et Jean, ils sont arrivés au bivouac vers 5h du matin avec le camion balai, le buggy est maintenant sur notre remorque derrière le camion d’assistance.

Belle étape de transition après le gros morceau d’hier, un seul cordon de grandes dunes, relativement facile à franchir, puis l’herbe à chameaux inévitable dans ce pays. On termine par du rapide avec une navigation serrée pour parvenir à la passe d’Azougui.

Patrick, on a repris la piste d’hier pour arriver au pied des dunes, on a traversé sans problème, le sable était bien porteur, on a vu personne, pas de poussière, le pied.
Sur la partie rapide, on s’est fait doubler par la Mini du Russe, surement une galère dans le sable, il s’est déjà planté 30mn hier.
Encore un arrêt pour isoler la roue arrière du gonflage automatique, et oui c’est récurrent et surtout énervant, les mécanos vont nous entendre ce soir.
Enfin une superbe arrivée dans la passe ensablée d’Azougui avec plusieurs buggys dans le même timing .

Demain un autre jour et d’autres dunes.

Le Team

Le 09 janvier 2017 – Tiwilit/Tiwilit
Etape 440 km
Spéciale 415 km

Nouveau parcours sur cette boucle de Tiwilit pas facile, à partir du km50 des dunes très molles dans un premier temps, puis dunettes avec de l’herbe à chameau (c’est le pire) sur 30km, pour finir sur du rapide jusqu’à l’arrivée.
Résultats mitigés pour nos deux buggys.
Malheureusement, Yves et Jean ont cassé le moteur au km230, ils sont dans l’attente du camion balai pour les ramener sur le goudron ou ils seront pris en charge par notre camion d’assistance demain dans la matinée.

Patrick et Didier, après une partie rapide sur une bonne piste de sable, les premiers franchissements sont passés sans problème, c’était quand même bien mou et bien remué, nous avons fait toutes les dunes avec 500 grammes dans les pneus.
Après l’herbe à chameau, il fallait bien naviguer sur des pistes très rapide jusqu’à l’arrivée, on a pris plus de 180 Km/H, malheureusement notre gonflage arrière s’est mis à fuir, nous obligeant à changer la roue.
Satisfait quand même de notre performance sur l’ensemble de l’étape.

A demain

Le Team

Le 08 janvier 2017- Dakhla/Tiwilit
Etape 744 Km
Spéciale 173 Km

Super passage de douane en 30mn, du coup, les concurrents ont attendu quatre heures l’heure du départ, on va ne pas se plaindre…
Un secteur sélectif plutôt rapide sur un terrain sablonneux, mais parfois compliqué au niveau de la navigation.
Terrain idéal pour nos buggys, pas de cailloux, que du sable, il suffit d’accélérer.

Patrick >> départ rapide, au bout de 30km dans la poussière de Yves, pas suffisamment prés pour actionner la sentinelle, on est resté derrière jusqu’au bout, le rythme était bon pour nous.

Yves >> j’ai trouvé la bonne pression de pneu pour ce genre de piste, je me suis régalé.

Pour les mécanos, une légère fuite d’huile sur le moteur de Patrick, à colmater, rien de grave…

Ce soir le bivouac est au bord de l’océan à côté du banc d’Arguin pour deux jours, car demain nous faisons une boucle de 430 km avec quelques gros franchissements.

Les choses sérieuses commencent.

A demain

Le Team

Le 07 janvier 2017 - Journée de repos Dakhla
Dakhla, la journée de repos, le moment pour réviser les deux buggys dans le détail et récupérer un peu, car le Maroc, comme d’habitude est très exigeant physiquement.
Pas trop de casse sur l’ensemble, hormis le problème de fuite sur le radiateur d’huile du buggy de Patrick et Didier, qui aurait pu avec des conséquences graves sur le moteur, sans parler du risque d’incendie. Mais bon au final, juste du temps de perdu sur la piste.
Yves et Jean reste bien placé pour aborder la Mauritanie, grâce à une belle première semaine, malgré des soucis récurrents sur le système de dégonflage, les mécanos vont pouvoir réglés çà aujourd’hui.


Demain matin départ très tôt pour passer en Mauritanie pour essayer de prendre le départ de la spéciale vers 15H, si la douane nous embête pas trop.

A demain

Le Team

Le 06 Janvier 2017 - Remz el Quebir/Dakhla
Etape 696 km
Spéciale 456 Km

A cause des dernières pluies, un oued est devenu infranchissable et la spéciale raccourcie de 200km.
Le départ est donné du CP2, après une liaison sur le goudron. Les 250km restant sont très rapides avec des pistes larges et roulantes, mais attention quand même à la navigation, une mauvaise piste peut vous faire faire des km en plus.
Heureusement les navigateurs des deux buggys ont bien fait le job.
Sur ce type de spéciale, nos moteurs diesel sont un peu justes en vitesse de pointe en comparaison avec les buggys à moteur Chevrolet essence de 400cv, difficile de les suivre.
Pour Yves et Jean juste (encore) une crevaison lente compensée par le compresseur, moins de chance pour Patrick et Didier, obligés de s’arrêter pour changer une roue crevée.
Bon, c’est la course, on a terminé le Maroc sans trop de dommage, une autre course commence en Mauritanie après la journée de repos.

A demain

Le Team

Le 05 janvier 2017- Assa/Remz el Quebir
Etape 410 km
Spéciale 410 km

Etape très agréable, pistes gravillons ou légèrement ensablées, rapide en moyenne, juste une partie rocailleuse à très rocailleuse qui va occasionner beaucoup de crevaisons et quelques points de navigation pas toujours évidents.

Après les problèmes mécaniques sur la piste d’hier, Patrick et Didier ont demandé aux commissaires un repositionnement sur la grille de départ, nous sommes donc partis en 12ème position derrière Yves et Jean, c’est un gros avantage pour la poussière, car les dix premiers partent toutes les deux minutes et ensuite toutes les minutes.
Donc excellente spéciale pour nous, on a pu enfin attaquer, faut dire qu’on avait un camion Kamaz (Russe) derrière nous qui nous poussait bien, on lui a pris seulement deux minutes sur 410 km.
Juste une crevaison lente sur la fin, compensée par le compresseur jusqu’au bout.
Et 10 à l’arrivée, content de nous.

Pour Yves et Jean, nous sommes restés longtemps derrière eux, on avait le même rythme, jusqu’à sa crevaison à 70 km de l’arrivée, et ils ont eu beaucoup de difficulté avec leur roue de secours pour finir presque à plat.

Au final cette étape a été très rapide, on est arrivé au bivouac vers 14h.

Demain, c’est la dernière au Maroc avant la journée de repos.

Le Team

Le 04 janvier 2017- Tagounite/ASSA
Etape 525 km
Spéciale 433 km

Etape longue et fatigante avec un gros franchissement de 22 km dans l’erg Chegaga.

Fortunes diverses pour les buggys du team.
Les deux buggys sont partis à une minute d’intervalle, Patrick et Didier ont mené un train rapide dès le départ. Au km 30, un flexible de gonflage de la roue arrière casse, la roue reste en pression, ce qui nous permet de continuer jusqu’au pied des dunes, nous dégonflons manuellement la roue pour le franchissement, à l’ancienne…
Après le passage des dunes sans problème, nous remplaçons la roue pour la suite…
Au km 150, le deuxième flexible casse, nous obligeant à changer la roue…
Et au km 330, alarme pression d’huile, arrêt en urgence obligatoire, un flexible du radiateur d’huile s’est mis à fuir, avec 5 bar de pression, une partie de notre huile moteur tapissait l’arrière de la voiture.
Sur les conseils de notre mécano à distance, nous avons pu bipasser ce radiateur avec un autre flexible, remis de l’huile et repartir après une séance de mécanique bien grasse.
C’était notre journée joker, ça ira mieux demain.

Pour Yves et Jean partis devant nous, ils ont très bien 'marché' et ils rentrent dans le top 10 de l’étape, bravo à eux, car il y a de la concurrence cette année !

Demain on continue la descente vers le sud.

Le Team

Le 03 janvier 2017- Domaine Moulay/Tagounite
Etape 393 km
Spéciale 370 km

Après une nuit très froide, le départ a lieu directement du bivouac direction les dunes de Merzouga.
Passage obligé de l’Africa Race, 4km pour découvrir le sable, un avant-goût pour tous les concurrents
Beaucoup de navigation pour suivre, sur des pistes rocailleuses et bosselées jusqu’à Tagounite.

Yves et Jean ont réalisé une belle spéciale malgré quelques soucis avec le dégonflage des pneus, bien utile aujourd’hui sur des pistes qui alternent les cailloux et le sable mou.
Pour Patrick et Didier, pas de soucis sur le Buggy Mercedes, juste un rythme plus ou moins soutenu en fonction de la poussière des concurrents à doubler et quelques erreurs de navigation, le principal c’est de ne pas sortir de la piste et de finir l’étape, un peu fatigué quand même…

Nous sommes tous arrivés assez tôt pour profiter d’un soleil encore chaud dans la province de Zagora.

A demain

Le Team

Le 02 janvier 2017 – Nador/Domaine Moulay
Etape 610 km
Spéciale 85 km

Arrivée à 5h dans le port de Nador, le départ du rallye est prévu à 8H30.
Une courte liaison jusqu’à la première spéciale tracée dans le Nord Marocain pour une bonne mise en jambe dans les cailloux.
Pour le buggy 205, Patrick et Didier, un petit souci de nausée pour Didier qui a un peu handicapé sa navigation sur cette courte spéciale.
Pour le buggy 212, Yves et Jean... après une petite frayeur au départ de la liaison suite à un claquement dans la transmission, tout est rentré dans l’ordre pendant la spéciale.

Une longue liaison pour rejoindre le bivouac à côté d’Erfoud.

Demain, grosse spéciale, le rallye va vraiment démarrer !

Le Team

Le 01 janvier 2017 – Transfert Bateau Sète/Nador (Maroc)
Une journée de libre sur le bateau, le temps de retrouver les amis des années précédentes et d’échanger avec les nouveaux concurrents de cette nouvelle édition.

Ce sera notre sixième Africa Race d’affilée.
Cette course est une aventure humaine de passionnés et qui demande de l’expérience, donc au fil des années et des aléas, des galères et des émotions, tout le monde apprend à se connaître sur les bivouacs.

Il y a encore un beau plateau de buggys, qui viennent de plus en plus nombreux redécouvrir l’Afrique.

Comme d’habitude, vous aurez les new et les photos de la course en live sur le site et également sur le lien Facebook de Didier Bigot mon co-pilote.

A demain

Le Team

30/31 Décembre 2016 – Vérifications Techniques et Administratives à MENTON
Voilà c’est reparti pour la sixième fois sur l’Africa Race.

Notre Team MMO Sport :
Buggy 205 : Patrick Martin/Didier Bigot
Buggy 212 : Yves Fromont/Jean Fromont

Notre assistance directe se renforce avec David Masson.
Olivier Bois et Quentin Bois complètent l’équipe.

Cette année, nous partageons notre camion logistique avec deux autres voitures et une moto.

Après les vérifications et le départ dans le cadre somptueux monégasque, la caravane du Rallye a pris la direction du port de Sète afin d’embarquer pour Nador (Maroc) le 31 dans la soirée.

A demain

Le Team